fbpx
Terminé la production de R-22 : vous devriez porter attention à votre thermopompe/climatisation

Terminé la production de R-22 : vous devriez porter attention à votre thermopompe/climatisation

Le 1er janvier 2020, l’industrie de la climatisation a vu son avenir changer. Le Canada a signé le protocole de Montréal ce qui aura pour résultat d’éliminer la production des hydrochlorofluorocarbones (HCFC), incluant le réfrigérant R-22, un réfrigérant très répandu dans les produits thermopompes et de climatisation. Faisons la lumière sur cette signature et son impact dans votre quotidien.

Une signature qui a de l’impact

Le protocole de Montréal, signé par le Canada, est un traité international de protection de la couche d’ozone. Cette signature touche directement la production de HCFC, car, pour ceux qui ne le savent pas, les HCFC appauvrissent la couche d’ozone. Ceux-ci, incluant le R-22 (ce gaz contient du chlore), sont toutefois largement utilisés par l’industrie de la climatisation et on retrouve d’ailleurs ce réfrigérant dans plusieurs thermopompes.

L’allocation de base annuelle des HCFC sera donc réduite à 99.5 %, tout en autorisant une utilisation pour l’entretien à 0.5 % des niveaux actuels.

Ce qui est une excellente nouvelle pour l’environnement sachant qu’au Canada seulement, le HCFC-22 (R-22) est utilisé dans plus de 95% des unités de climatisation commerciale et résidentielle et plus de 50% de l’équipement de réfrigération commerciale.

Une adaptation à prévoir pour l’absence du R-22

Résultat, l’industrie s’adaptera. Elle ne pourra plus proposer ni vendre des produits qui utilisent le R-22. Des items plus écologiques seront donc offerts tant au niveau commercial que résidentiel.

Mais est-ce que seule l’industrie doit s’adapter ? Bien sûr que non. À la suite de cette signature, propriétaires, grossistes et entrepreneurs devront donc s’assurer de faire ce qu’il faut.

Voici un court aperçu des responsabilités de tout un chacun :

  • Propriétaires d’équipement commerciaux
    • Réviser l’inventaire d’équipement de climatisation et de réfrigération
    • Mettre en place un plan pour le remplacement des HCFC
    • Sélectionner la solution appropriée à leurs besoins.
    • Être vigilant face aux règlements sur les halocarbures
    • Sensibiliser l’équipe d’entretien concernant la présence de fuites
    • Prévoir une procédure d’urgence à cet effet
  • Grossistes
    • Sensibiliser les membres du personnel face aux options de remplacement
  • Entrepreneur et rédacteurs de devis
    • Comprendre les défis de l’élimination des HCFC
    • Comprendre et connaître les options de remplacements et ses défis
    • Former et sensibiliser leurs techniciens et représentants
    • Aider leur client à trouver une solution de rechange
  • Propriétaire d’équipement résidentiel
    • Se renseigner sur le fonctionnement de leur thermopompe
    • Prendre contact avec des professionnels comme Air Péloquin afin de connaître les solutions de rechange.

Réparer ou pas ?

Vous aurez compris que la réparation de votre système de climatisation ou de votre thermopompe fonctionnant au R-22 (ou datant d’avant 2008) n’est pas une option. En fait, pensez-y-bien avant de le faire, car investir une somme pour une réparation de ce type, vu la rareté du R-22 à venir et tout ce que cela inclut, pourrait vous coûter très cher.

Besoin d’aide afin d’y voir plus clair ? Faites appel à nos services, vous aurez ainsi un tracas de moins et plus d’argent dans vos poches.

Share via
Copy link